vanille

L’Auto-traitement

Le Reiki apaise, fortifie, équilibre débloque, renforce, énergise… sur autrui et surtout pour soi. © Crédit photo : Anahata Energie…
Lire la suite
vanille-anne

Traitement Reiki

Poser les mains sur les maux fait partie de notre culture ancestrale. Nous posons les naturellement sur nous-même ou sur…
Lire la suite
mikao-usui

Mikao Usui

Le Dr Mikao Usui était entre autre moine bouddhiste japonais, Il a découvert et développé son propre Reiki. (1865 –…
Lire la suite

Qu’est-ce que le Reiki ?

Le Reiki, d’origine japonaise est un art énergétique qui s’effectue le plus souvent par imposition des mains. C’est une approche holistique qui vise à redonner au corps humain les meilleures conditions pour se soigner. Il apaise, harmonise, équilibre le corps physique et les corps subtils.
Depuis la nuit des temps l’instinct nous guide. Nous posons naturellement nos mains où nous avons mal. Tous les humains ont en eux la capacité de guérir, tant sur le plan physique que sur les plans : émotionnel, mental et spirituel. Il apporte une aide précieuse au développement de soi.

Le receveur se reconnecte à ses propres facultés de guérison.

En état de relaxation profonde, l’énergie agit sur les capacités naturelles.
Elle :

– fortifie le système immunitaire
– soulage les douleurs
– équilibre les centres énergétiques (confiance en soi, enracinement…)
– débloque les énergies négatives (mémoires, blocages, colères, peurs, tristesse, addictions, schémas…)
– renforce les actions des thérapies (radiothérapie et chimiothérapies comprises)
– énergise le corps physique comme les corps subtils…

Le Reiki est aussi…

… un formidable marche pied qui amène vers un chemin de développement personnel & spirituel.
Il nous ouvre à nous même, nous guide vers nos propres facultés de guérison. Nous apprenons que tout sentiment négatif passant par le cœur se voit transformé en une force positive.
Il nous ouvre à l’Autre, vers ce qu’il a de meilleur «Je vois le Bouddha en toi.».

Ce que le Reiki m’a apporté…

Le Reiki m’a amené de multiples guérisons, notamment une maladie auto-immune (thyroïdite Hashimoto).
Il m’a permis d’être en équilibre avec moi-même, d’apprendre à connaître, celle que je suis vraiment, au-delà des croyances. Plus on pratique,
plus les perceptions grandissent, s’amplifient. Apprendre à suivre son chemin, son intuition, ses perceptions sensorielles (clairvoyance, clair-audience, clair-ressenti, claire-olfaction)…

LE REIKI EST POUR MOI UNE ENERGIE PUISSANTE, REMPLIE D’AMOUR, QUI N’A AUCUNE LIMITE !
Les Hommes mettent souvent le Reiki en boîte, le restreignant dans ses possibilités infinies.
Réduire le Reiki, c’est se réduire soi-même dans l’exploration de tous ses potentiels.
J’ai eu cet immense honneur de recevoir des symboles de guérison de Maîtres Ascensions (Maitres Sananda, Quan Yin et Hilarion)
qui m’ont permit et me permettent encore d’accéder à des guérisons physiques, émotionnelles, spirituelles…
et je les transmets aujourd’hui avec une grande Joie !

« C’EST PAR LE CŒUR QUE L’ON VOIT LE MIEUX ! » A’Hoyan, Maître d’Akasha

Les formations    Consulter les formations disponibles

Avec amour & bienveillance, je vous propose de partager les bienfaits du REIKI.
Mon souhait est de vous guider vers le meilleur de vous même, de vous aider
à développer vos propres capacités d’auto-guérison et, si le cœur vous en dit,
de traiter d’autres personnes.

Je forme aux quatre niveaux de Reiki Usui : initiation (travail sur soi), praticien (travail
sur soi et sur autrui), maîtrise (travail plus en profondeur sur soi et sur autrui)
et enseignant.

Le REIKI mène vers l’autonomie physique, mentale, émotionnelle, spirituelle…
L’énergie est à utiliser en conscience, à prendre très au sérieux, elle n’est pas un jouet !

   Considérez l’importance de VOTRE voie, celle de l’expérimentation.
Je suis là pour vous conseiller, vous transmettre, mais rien ne remplacera vos ressentis,
vos propres perceptions. Gardez à l’esprit votre libre arbitre.

Tout le monde peut se former (pour les adolescents, me consulter) !

Comment se passe un soin ?

Le receveur est habillé. Nous échangeons sur les problèmes à traiter.

Nous irons chercher la cause première d’un mal afin de traiter les effets négatifs.
Je pratique le Reiki, cumulé à la bio-énergie afin de traiter le receveur en profondeur.
S’il est d’accord, je peux lui donner d’autres informations, en ouvrant ses Mémoires
akashiques.
Le but est bien sûr d’apporter un maximum d’informations pour aller vers une guérison
physique, émotionnelle…

Suivant les maux, il est souvent nécessaire de réaliser plusieurs séances à des intervalles
réguliers, comme pour l’arrêt de la cigarette par exemple. Trois séances sont à réaliser,
sur place ou à distance.
Les soins à distance donnent d’excellents résultats.

Les soins sont réalisés sur des adultes, comme des adolescents ou les bébés.
Les enfants mineurs doivent être accompagnés d’un parent.

Les animaux réagissent très bien également à l’énergie du Reiki.

Je ne délivre ni diagnostic, ni ordonnance. Vous devez consulter un médecin pour tout
problème de santé. Le Reiki vient en soutien d’un traitement médical.

Qui est Mikao Usui ?

Le Dr Mikao Usui est né au Japon, le 15 août 1865, dans le petit village de Taniai, de la préfecture de Yamagata, près de Nagoya. Certains pensent qu’il était issu d’une famille aisée, mais cela n’est pas confirmé. D’autre le voit comme un moine partant en pélerinage. En effet, il a beaucoup voyagé et étudié. De source sûre, il étudie pendant sa jeunesse le Kiko, sorte de Qi Gong, une discipline qui permet d’améliorer sa santé, par la méditation, des exercices respiratoires et des mouvements très lents. Cette pratique repose sur le développement et l’usaqge du Ki, l’énergie de vie, et comprend des méthodes de guérison par imposition des mains.
Le Kiko exige de constituer en soi une réserve d’énergie. Mais celui qui utilise cette méthode risque l’épuisement. Le jeune Usui se demanda alors s’il existait une autre façon de guérir, sans avoir d’abord à stocker cette énergie, puis à la laisser s’épuiser jusqu’au bout.
Cette question essentielle grandira inconsciemment et portera ses fruits plus tard, de façon plus profonde.
Sa soif de connaissance a poussé Sensei Usui à voyager au Japon, mais aussi en Chine et dans toute l’Europe. Il appris la médecine, la psychologie, la religion, et le développement spirituel. Grâce à ses grandes capacités psychiques, il a été admis au sein d’un groupe de métaphysique appelé Rei Jyutu Ka, où il poursuivit son apprentissage de la spiritualité.
Son éducation et son esprit très avisé et organisé l’ont aidé par la suite à pourvoir le poste de secrétaire de Shinpei Goto, qui était alors responsable du département santé et affaires sociales. Il fréquente les personnalités influentes du Japon et monte avec succès plusieurs affaires.

En 1914, cependant, il prit un mauvais virage et le fit basculer vers la faillite. Il devint donc par la suite moine bouddhiste. Il concentra son esprit à la prière et pratiqua intensément. Selon certaines sources, c’est à ce moment qu’il aurait pris conscience de ses capacités de guérison.
Apparâit cette même année (entre 1910-1915) un livre intitulé Kenzen-no Genri (Règles pour une bonne santé ou principes de santé), écrit par le docteur Bizan Suzuki, qui comprenait des préceptes (gokay), semblables aux 5 préceptes du Reiki. Peut-être la source directe de leurs créations, qu’il utilisa dès 1915.

De 1918 – 1919, Mikao Usui pratique intensément le Zen. Après des années d’entraînement, il eut une première illumination : le but de la vie est d’atteindre Anshin Ritsumei: la paix parfaite et de comprendre sa propre existence. Pour atteindre ce but, Usui aurait commencé à pratiquer avec un maître Zen, mais ne s’engage pas dans la communauté bouddhiste.

En 1920-1921 Thoshihiro Eguchi, ami d’Usui, travaille et étudie avec lui, pendant plusieurs mois. On sait qu’Eguchi pratiquait le soin par les mains et qu’il travaillait avec la visualisation de symboles. Selon certaines sources il serait à l’origine de l’utilisation des symboles dans le système Usui.
Finalement, vers mars 1922, il retourna sur le mont Karuma, là où il avait étudié enfant. Il y fit une retraite de 21 jours. Il passa ses journées à jeûner, chanter, prier et méditer. Une des méditations qu’il a sans doute exercée, consistait à se tenir sous une petite chute d’eau artificielle, en laissant le flot de l’eau se déverser sur sa tête. Aujourd’hui cette méditation est toujours pratiquée sur le Mont Karuma. Son but est de purifier et d’ouvrir le chakra couronne.
Sa stèle funéraire raconte qu’un flot de lumière spirituelle puissante la pénétré au sommet de sa tête. Il reçu un satori. Cette lumière était l’énergie du Reiki venant vers lui sous forme d’une initiation.
Sa conscience s’est alors éveillée et il se rendit compte qu’une grande puissance venait d’entrer en lui. Une immense joie l’envahit et il comprit qu’il pourrait guérir les autres sans apauvrir sa propre énergie.
Dans un rare document écrit de sa main, il dit qu’il a senti l’énergie de son souffle se modifier, au cours du jeûne, et c’est là qu’il a comprit qu’il avait acquis un pouvoir de guérison.
« Comme il redescendait de la montagne, il s’est blessé au pied, en s’arrachant un ongle. Il posa sa main sur la blessure, qui guérit immédiatement. Au pied de la montagne, il y avait une femme dans une maison de thé qui souffrait d’un mal de tête dû aux dents. De nouveau, la guérison fut immédiate lorsqu’il posa sa main, et il comprit qu’il possédait un pouvoir de guérison. »

En avril 1922, il s’installe à Tokyo, où il crée un centre de guérison appelé « Usui Reiki Ryoho Gakkai », ce qui signifie « Centre de guérison reiki Usui ». Il ouvrit aussi un cabinet de soins à Harajuku, Aoyam, près du sanctuaire Meiji, au centre de Tokyo. Il commence à enseigner et à donner des traitements de Reiki. Sensei Usui utilise au début un manuel qu’il réalisa en 1920. Il se basa sur la méditation de poèmes de l’empereur Meiji. Il n’imposait pas ses mains. ils avaient pour rôle d’aider ses étudiants à se concentrer sur l’essentiel.
Il développa son apprentissage en 6 niveaux ou degrés. Il les numérota de six au premier niveau, à l’inverse de ce que nous faisons en Occident. C’est Hawayo Takata qui établit le système que nous connaissons.

En 1923, le système de symboles fut introduit, notamment par le Dr Hayachi.
En septembre 1923, le Japon fut frappé par de terribles tremblements de terre qui firent plus de 140 000 morts. Sensei Usui et ses élèves travaillèrent sans relâche, pour porter secours aux victimes. La demande en Reiki devint très forte.

En 1925, Usui Sensei ouvre un centre plus grand à Nakano, Tokyo. Il voyagea dans tout le Japon pour répandre le mot « Reiki ». il aurait enseigné prêt de 2000 élèves et formé 36 enseignants. Le gouvernement japonais lui décerna la récompense Kun San To, pour services méritants auprès des autres.
Pour Mikao Usui, le Reiki devait être à la portée de toutes et tous. Le Reiki était un accès vers le Divin. Sans doute pensait-il qu’il serait la voie royale vers un monde meilleur…
Le 9 mars 1926, Mikao Usui décède suite à une attaque cérébrale, alors qu’il donnait un cours de Reiki à Fukuyama. Il est enterré au temple bouddhiste de Saihojo à Tokyo.

(Source : La Quintessence du Reiki – Le Livre exhaustif sur le système Reiki – Walter Lübeck, Frank Arjava Petter, William-Lee Rand)

DATES DE FORMATIONS

STAGE DE REIKI SHODEN (NIVEAU 1)
à L’Isle Jourdain : SAM. 3 et DIM. 4 MARS 2018

STAGE DE REIKI OKUDEN (NIVEAU 2)
à NANTES : LUNDI 23 AU 25 AVRIL 2018
à L’Isle Jourdain : VEND. 8 au DIM. 10 JUIN 2018

STAGE DE REIKI SHIMPIDEN (NIVEAU 3)
à L’Isle Jourdain : 
JEUDI 21 au VEND. 22 JUIN 2018